Notre boutique utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

close

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Nos marques

Newsletter

Cette page vous a été utile ?

K8200 - L'imprimante 3D de chez Velleman

 

imprimante 3D K8200 velleman

Dans le marché balbutiant de l'imprimante 3D, de nombreuses machines plus ou moins abouties ont été proposées aux passionnés de l'impression à technologie de fialement fondu.

Parmi toutes ces machines à technologie FDM, la K 8200 du fabricant Velleman s'est faite remarquée. Il s'agit en effet de la première machine robuste, précise, rapide, capable d'imprimer du fil PLA et ABS, munie d'un plateau chauffant issu d'un fabricant européen.

Nous vous proposons ici des informations, des conseils et des astuces relatives sur l'utilisation de l'imprimante 3D K-8200.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour vous rendre sur la section de votre choix.

 

Caractéristiques techniques de la K8200

L'avis de filimprimante3d.fr sur la K 8200

Je n'arrive pas à changer le fil

Les objets se décollent du lit chauffant

Comment régler le lit chauffant afin qu'il soit totalement plat ?

L'imprimante ne répond pas au logiciel Repetier

La courroie de l'axe Y est trop détendue

L'imprimante s'arrête en plein mileu de l'impression sans raison

Caractéristiques techniques de l'imprimante 3D K8200 Velleman

  • Volume d'impression maximal : 200 x 200 x 200 mm
  • Dimensions du lit chauffant : 215 x 215 mm
  • Consommables : fil PLA et ABS - 3 mm de diamètre
  • Diamètre de la buse d'extrusion : 0.5 mm
  • Chassis aluminium
  • livré en kit, plus de 700 pièces, manuel de montage de plus de 750 pages bien illustrées (disponible en français)
  • Pilotage par les logiciels d'impression 3D gratuits, comme le célèbre Repetier
  • 4 moteurs pas-à-pas
  • connexion par port USB
  • vitesse d'impression jusqu'à 300 mm/secondes
  • résolution d'impression nominale : épaisseur de la paroi (X,Y): 0,5 mm / épaisseur de la couche (Z): 0,20 - 0,25 mm
  • Dimensions: 50 cm x 42 cm x 62 cm

Notre avis sur la K8200

L'imprimante 3D K 8200 fait partie de notre banc d'essai de fil pour imprimante 3D.

Il s'agit d'une machine bien conçue et robuste. On peut attribuer cela à la longue expérience du fabricant Velleman.

Une fois montée, elle est relativement simple de réglages et d'utilisation. Il s'agit probablement d'un très bon outil pédogigue, son montage et son fonctionnement permettant de saisir dans le moindre détail le principe de fonctionnement des imprimantes 3D FFF en général. Elle est pilotable par des logiciels non propriétaires et chacun peut même participer à l'évolution du firmware basé sur la plateforme Open Source Arduino. Grâce à son lit chauffant les possibilités de réglage en fonction de la matière première sont importantes.

Sa principale faiblesse vient probablement du fait qu'elle soit livrée totalement en kit (à l'inverse de la Buccaneer). Le tout est composé de plus 700 pièces à monter chacune, l'autre après l'autre en suivant les instructions d'un manuel de plus de 750 pages. Il vous en faudra 1 à 2 jours pour en venir à bout. Il vous faudra même couper les tiges de microrupteurs ! La partie la plus complexe concerne sans nul doute l'extrudeur et la plus grande patience sera requise pour la soudure de toutes connexions électriques, une à une. Il est nécessaire de disposer d'un minimum de connaissances en mécanique, informatique et électronique pour monter correctement la machine. Certaines parties sont délicates comme le montage de la buse d'extrusion et le soudage du capteur de température du lit chauffant.

La machine étant livrée en kit dans un carton, il est possible que des pièces aluminium ou acier soit vrillées. Heureusement le SAV Velleman est au rendez-vous.

Les objets se décollent du lit chauffant

Il s'agit d'un problème très courant avec les imprimantes 3D. Cela n'est pas spécifique à la K8200 de chez Velleman. En général ce décollement apparaît dans les angles de l'objet en cours d'impression. L'une des solutions peut consister à utiliser un ruban d'adhérence comme celui-ci. Ce genre du ruban adhère bien au lit, même chauffé, et permet au fil de mieux collé. On peut aussi imprimé préalablement un "raft", sorte de large grille,  dont l'ojectif est de réaliser une base solidement ancrée où l'objet sera imprimé.

Les origines de ce décollement peuvent être multiples :

  • la forme de l'objet peut favoriser le décollement. Les objets avec une forme "organique" (courbes non régulières) sont moins sujets au décollement
  • la structure interne de l'objet jour également un rôle
  • cela dépend du consommable
  • les températures de travail jouent également un rôle

Bref, comme souvent en impression 3D il vous faudra tester, ajuster afin d'obtenir les meilleurs résultats possibles.

Comment régler le lit chauffant de la K8200 afin qu'il soit droit ?

pince fixation lit chauffant K8200Le réglage du lit chauffant est un aspect très important pour obtenir des impressions de qualité. La difficulté réside dans le fait que la distance entre la buse d'extrusion et le lit chauffant doit être identique en tout point du lit, à savoir 0,25 mm. La machine étant livrée en kit, il est possible que le support aluminium du lit soit légèrement vrillé. Par ailleurs l'élément chauffant en tant que tel ne dispose pas d'une rigidité suffisante pour pallier à un problème de planitude. Pour résoudre ce problème de défaut de planitude, Velleman indique dans son manuel qu'il est possible de légèrement forcer sur le support alu afin de combler un éventuel bombement du support. Il est aussi possible d'utiliser une vitre en verre de 3 mm d'épaisseur en 215 x 215 mm directement posée sur le lit chauffant. Il faudra veiller à bien fixer la vitre, à l'aide de pinces adéquates.

k8200 - réglage du lit chauffantPar ailleurs le système de fixation du lit chauffant proposé par Velleman permet de régler la hauteur du lit dans ses 4 coins. Pour cela il vous faudra jouer sur les vis de réglage. Dans chaque angle du lit, on trouve une paire de vis de réglage. Il y a donc au total 8 vis de réglage. Ces sortes de petits engrenages permettent de déserrer manuellement les écrous qui maintiennent le lit chauffant. Pour ce faire, dévissez d'abord la vis supérieure. En appuyant légèrement sur le lit chauffant, celui descendra. Vous pourrez alors ensuite refixer le support dans sa nouvelle position en serrant la vis inférieure.

Vous avez la possibilité de réaliser ce réglage de hauteur dans les 4 coins du lit. Le réglage sera bon lorsque la distance entre la buse et le lit sera de 0.25 mm en tout point du lit chauffant.

L'imprimante K8200 ne répond pas aux commandes du logiciel Repetier

L'imprimante K8200 est branchée à l'ordinateur par sa prise USB, pourtant elle ne répond pas au contrôle manuel, que faire ? Tout d'abord rappelons qu'avant de lancer le logiciel Repetier, il faut que la prise USB soit connectée et l'imprimante alimentée par son bloc secteur. Lorsque le logiciel est lancé, cliquez sur le bouton "connecter" sur Repetier.

Si la machine ne répond pas, vous pouvez alors débrancher la prise USB et la reconnecter. Si elle ne répond pas, fermez et relancer Repetier.

Une autre piste : appuyez sur le bouton reset marron de l'imprimante situé sur sa carte électronique.

La courroie de l'axe Y est trop détendue, comment faire ?

courroie axe Y K8200La tension de la couroie de l'axe X sur la K8200 ne pose pas de problème. En effet le système de fixation proposé par Velleman pour cet axe permet à l'utilisateur de plus ou moins tendre la courroie.

Les choses sont différentes pour l'axe Y. En effet, avec le système de fixation de base, la courroie doit faire exactement 127 dents de long. Il n'est pas possible de plus ou moins tendre la courroie, comme on peut le faire sur l'axe X.

Aussi si la courroie est trop détendue, deux possibilités existent. La première consiste à imprimer un tendeur de courroie qui permettra de réduire artificiellement la longueur de la courroie. Mais le risque est de détendre encore davantage la courroie en tentant de mettre le tendeur.

Une autre solution consiste à réduire la courroie d'une dent. On se retrouve donc avec une courroire de 126 dents. Dans ce cas de figure  la courroie risque d'être trop tendue ! La solution est de modifier légèrement le système de fixation de la poulie de cet axe. En insérant une rondelle plus ou moins épaisse, il sera possible d'ajuster la tension de la courroie.

K8200 - tension de la courroie Y

 

L'imprimante s'arrête en plein mileu de l'impression sans raison

Votre objet est en cours d'impression, 20 minutes sont passées et la machine s'arrête sans raison. Diagnoctic : la têtre d'extrusion reste à la même place et le ventilateur est en marche.

C'est un problème connu sur cette imprimante 3D. A priori, le ventilateur refroidit trop la tête d'extrusion dont le capteur ordonne une "pause" le temps que le tête reprenne la témpérature souhaitée.

Une solution efficace consiste à imprimer le cache de ventilateur afin de mieux guider le flux d'air vers l'objet en tant que tel et non la tête et son capteur. Testé et approuvé par filimprimante 3D !

Cette page vous a été utile ?