Notre boutique utilise des cookies et nous considérons que vous acceptez leur utilisation si vous continuez votre navigation.

close

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Newsletter

 

Test de l'imprimante Buccaneer - Pirate 3D

imprimante bucanerAvec son imprimante 3D Bucaneer, Pirate 3D souhaite clairement attaqué le marché de masse. Il s'agit en effet de la première machine d'impression 3D véritablement plug and play. Tout de l'imprimante 3D Buccaner la destine au grand public : design, dimensions, finitions, capacité d'impression.

Sa sortie est prévue pour mi 2014, mais que sait-on aujourd'hui de la Buccaneer ?

Pour le moment il n'existe pas de véritable tests de la Buccaneer. Les informations dont nous disposons sont celles que Pirate 3D veut bien diffuser. Pour notre plus grand bonheur, la société Pirate 3D est bavarde sur le sujet ;) Très régulièrement la société publie des photos, vidéos sur ces comptes Twitter, Facebook et Youtube, aussi il nous a été possible de recueillir ici un bon nombre d'informations.

Voici la première vidéo Unboxing de la Buccaneer !

Caractéristiques : les grands lignes

bucanerPour une imprimante 3D, la machine est compacte : 44 cm de haut sur une base carrée de 26 cm. Poids sur la balance : 8 kg.

Dans sa première version, l'imprimante n'accepte que le fil PLA, pas d'ABS. La machine étant mono-buse, ne comptez pas y mettre du PVA ;) Le diamètre accepté est de 1.75 mm et Pirate 3D annonce que la cartouche est rechargeable avec le fil de votre choix. Pour le moment la société propose ses bobines / cartouches de 400 grammes en 8 couleurs :  rouge, orange, jaune, vert, bleu, violet, noir et blanc.

Le volume total d'impression maximal est de 145 mm L x 125 mm W x 155 mm H. Un volume d'impression un peu faible par rapport aux machines sur le marché, mais qui "colle bien" au marché grand public.

Résolution : 80 microns par couche ! Pirate 3D insiste fortement sur cet aspect. Il est vrai que si la promesse est tenue, cela annonce la production d'objets 3D quasiment parfait à l'oeil nu.

smartobjects pirate 3dPoint qui séduira à coup sûr le grand public, l'imprimante Buccaneer dispose d'une connexion Wifi ! En outre Pirate 3D travaille à une application smartphone qui permettra la configuration de la machine et le lancement de tâches d'impression. On peut d'ailleurs lire sur le site de Pirate 3D que les la machine est compatible avec les systèmes d'exploitation iPhone, Android, Mac, PC, Linux.

Toujours dans l'esprit d'accessibilité au grand public, Piate 3D travaille sur SmartObjects , un logiciel qui permettra de modéliser les objets à imprimer de façon simplifiée et très intuitive.

Les puristes de l'impression 3D ne sont pas pour autant oubliés. Il sera en effet possible de lancer des impressions 3D à partir des fameux fichiers STL. On peut d'ailleurs dire que cette imprimante est relativement "ouverte"  : possibilité d'utiliser du fil de recharge bucaner compatible, compatibilité STL, etc. L'esprit "Pirate" est plutôt bien respecté, CQFD.

Buccaneer : Les tests, photos et vidéos

Pour le moment, la machine n'étant pas encore distribuée (buccaneer en pré-commande à ce jour), il n'exsite pas de véritables tests. Ceci étant Pirate 3D diffuse régulièrement des vidéos et photos sur les réseaux sociaux. Voici les "retours" les plus notables à ce jour.

 

 

 

Test de robustesse aux vibrations. Pirate 3D réalise ce genre de tests pour probablement s'assurer que les machines arriveront fonctionnelles suite à leur voyage depuis Singapour vers les destinataires des pré-commandes à travers le Monde :

 

 

Vidéo du prototype. Notez l'ingénieux système de mouvement X / Y.

 

 Mise en évidence de la précision de l'imprimante : 85 microns ! Une résolution annoncée à faire pâlir plus d'une machine sur le marché !

précision-resolution-buccaneer

 

Les nouvelles à mi-2014

Il semble que Pirate3D accuse du retard dans la livraison de ses machines... Cela serait dû à un délai important lié à la certification de la Buccaneer pour une utilisation "domestique". Rappelons en effet que la Buccaneer est clairement orienté grand public. Il en résulte que cette tant attendue "plug and play" doit passer par une série de tests qui, de fait, rallongent les délais. Bref, il faut donc prendre son mal en patience...

Pour nous faire patienter, l'équipe Pirate3D partage avec nous des vues de la mécanique de la machine :

vue intérieure buccaneer pirate 3D

vues moteur buccaneer