informations sécurité imprimante 3DNote sur la compatibilité au contact alimentaire FDA

A ce jour, les fabricants de filaments, y compris européens, se réfèrent à la norme américaine FDA (Food and Drug Administration) et non à une norme européenne. Les fabricants font état d'une conformité de la matière et non d'une certification.

Par ailleurs, bien que la matière première soit conforme à la norme américaine FDA, les méthodes d'impression et de post-traitement, et l'irrégularité de jointure des couches influent sur la possible contamination. En effet, de par leur structure en couches les objets imprimés en 3D peuvent être le lieu d'accumulation de germes. Même un lavage abondant ne garantit pas la suppression des germes. Par ailleurs, compatible au contact alimentaire selon la norme FDA ne veut pas dire compatible à la mise en bouche.

Pour finir, il convient de s'assurer que l'imprimante utilisée est compatible à la production de tels objets (non contamination du filament par les pièces en contact avec le fil froid ou en chauffe) mais aussi de l'atmosphère de production.

Il convient à l'utilisateur de prendre en compte ces éléments pour évaluer la faisabilité de ces expérimentations.