Notre boutique utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies.

close

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Newsletter

 Le point sur les diamètres de filament

Parmi ce qui caractérise un filament, son diamètre constitue une caractéristique essentielle. Pourquoi ? Tout simplement car chaque imprimante 3D accepte un seul type de diamètre.

Dans la très grande majorité des cas, il n'est pas possible d'utiliser un filament 1.75 mm sur une imprimante prévue pour du filament 3 mm, et inversement. Cette possibilité d'utiliser les deux diamètres est limitéée à quelques machines sur le marché, lorsque le fabricant le mentionne clairement.

Les diamètres standards sont 1.75 mm et 3 mm. Une "sous norme", à 2.85 mm apparaît également (notamment sur Ultimaker).

Ce qui change en fonction du diamètre de filament

Comme nous l'avons dit, chaque machine accepte un diamètre de filament, généralement 1.75 et 3 mm. Vous n'avez donc pas le choix.

Pourquoi n'est-t'il pas possible d'interchanger les filaments sur une imprimante 3D ?

Toute la mécanique de votre machine est conçue pour un diamètre déterminé. Le dispositif d'avancement du filament, l'éventuel tube "bowden", sont prévus pour un diamètre donné.

Il suffit de prendre en main un filament 1.75 mm et un autre de 3 mm pour ce rendre compte à l'oeil nu que les mécaniques à mettre en oeuvre pour travailler l'un ou l'autre doivent différer. Le filament 1.75 mm est beaucoup plus souple que le 3 mm. D'un point de vue conception de mécanisme d'imprimante 3D, il est envisageable de "forcer" sur un filament 3 mm pour le faire "avancer". Le filament 1.75 mm, beaucoup moins rigide, se pliera s'il est contraint trop fortement.

En résumé, les mécaniques et les conceptions d'imprimante 3D sont très différentes en fonction du diamètre du filament.

Le diamètre 2.85 mm

 Le filament Ultimaker est par exemple fourni en 2.85 mm. Y a t'il une différence si importante entre le 3 mm et le 2.85 mm ? Après tout on peut lire dans le manuel de l'Ultimaker 2, " 2.85 mm filament, known as '3 mm' ". L'impression 3D est un art de précision. Le raccourci serait trop facile et trompeur. D'un point de vue mécanique 2.85 mm et 3 mm sont proche et une machine comme l'ultimaker acceptera du filament en 2.85 et 3 mm.

Ce n'est pas au niveau de la mécanique qu'il faut s'attarder. La vraie différence réside dans la quantité de matière fondue qui va différer selon que le filament soit en 2.85 ou 3 mm. Voci un schéma pour mieux comprendre :filament 2.85 mm

 A gauche est représenté un filament en 3 mm de diamètre. A droite un filament en 2.85 mm dans la même buse. Que se passe t'il ? D'un point de vue mécanique cela ne pose pas de problème. Par contre on constate un manque de matière, logique le diamètre est différent.

C'est ce "manque" de matière pour un volume de chambre donnée qui peut constituer l'origine d'une impression non conforme aux attentes. Les imprimantes 3D fonctionnent à l'aide de moteur pas-à-pas. Ces moteurs sont très puissants et peuvent être pilotés très précisément, de quelques degrés seulement, ce que l'on appelle un "pas. Pour extruder le fil, une instruction de rotation est donné au moteur pas-à-pas. Celui ci tourne de l'angle commandé. Le fil avance.

diametre 2.85 filament Utimaker 2Si la machine "ne sait pas" que le filament est d'un diamètre inférieur à 3 mm, la rotation du moteur pas-à-pas ne fournira pas la quantité, le volume de fil escompté.

C'est pour cette raison qu'il est possible de rensigner le diamètre du filament sur l'Ultimaker 2.

 

 

Pour finir, notons que la plupart des filaments annoncés en 3 mm font en fait moins de 3 mm de diamètre (souvent 2.95 mm), jamais au-dessus.